La mobilité électrique va exploser: le TCS est prêt

Le pourcentage des voitures à propulsion alternative restait modeste en 2018: 6,9%. Près de la moitié étaient électriques ou hybrides rechargeables. Le TCS est prêt pour cette évolution.

Qu’est-ce qui pousse à l’achat de véhicules à propulsion alternative? Les aspects pratiques, financiers et la conscience environnementale. Le choix joue également son rôle et il n’a jamais été aussi large. En 2018, 21 591 immatriculations ont été enregistrées, soit une hausse de 23% par rapport à 2017. Et cela sur un marché en recul (4,6%). Près de la moitié étaient des voitures électriques ou hybrides rechargeables (ayant donc une certaine autonomie sur leurs seules batteries).

Objectif: émission en baisse
Les prochaines années seront déterminantes. Dès 2020, les prescriptions pour les émissions de CO2 des voitures de tourisme nouvellement immatriculées en Suisse passeront à 95g/km, contre 130 g actuellement. Un sacré défi, qui ne pourra être relevé qu’avec une proportion accrue de véhicules sans moteur à explosion. On va sûrement assister à une multiplication des propositions. En réalité, le choix d’une voiture électrique se comprend. Même si le prix de départ paraît un peu élevé, c’est sans tenir compte des coûts à l’usage inférieurs. Plus de vidanges, plus d’intervention sur le moteur pour changer la courroie de distribution, ces factures disparaissent. Restent les plaquettes de freins et les pneus. Quant au «carburant», le prix au kilomètre est bien plus bas.JOURNAL_TCS_Fev_N1_PROD-WEB

Le TCS multiplie les services

voiture_electrique_2

Le TCS se situe en pointe pour tout ce qui concerne son corps de métier. Il y aura forcément des dépannages, pour lesquels les patrouilleurs sont formés, et équipés.
Non seulement pour les voitures, mais aussi pour les bornes. Il est en effet déjà connu qu’une bonne partie des appels proviennent de stations de recharge.
Plus original: les sociétaires qui utilisent la carte de crédit du TCS (qui fait aussi office de carte de membre) paient leur courant moins cher sur les installations «swisscharge». L’application TCS les dirige avec soin sur les bornes libres. Le club installe et entretient les bornes de recharge, chez les privés ou à leur bureau. Il assure également la formation nécessaire pour une utilisation optimale.

 

Que vaut votre auto électrique?
Dans un marché réduit, le nombre d’occasions reste faible. Cela va changer. Le TCS se prépare à évaluer de manière précise la valeur du véhicule et, surtout, de la batterie. Cela complétera les informations pertinentes qu’il va diffuser, sous forme de conseils d’achat pour une voiture électrique, de journées d’essai voire d’offres spéciales.

Gil Egger


L’engagement du TCS pour l’électromobilité

  • Application TCS eCharge: pour avoir accès à tous les principaux réseaux de recharge en Suisse et en Europe – plus de 35’000 bornes de recharge – sans abonnement ni frais de base. Réservez, débloquez, téléchargez et payez – en Suisse et en Europe – grâce à l’application. Bon à savoir: bénéficiez d’une remise de 3% sur la recharge si vous utilisez la TCS Mastercard. Du 1.3.-31.5.2019, vous profitez même de 20% de rabais de recharge.
  • Vente de bornes de recharge domestique BEV pour véhicules purement électriques: le TCS vend ces stations de recharges électriques, monte et les entretient à son propre compte.
  • Le TCS lance dans le cadre du « Carnet de route pour la mobilité électrique 2022 » son service de support « eMobility ». Il est prévu d’intégrer dans les colonnes de recharge publiques, un système d’alerte et de télémaintenance desservi par le TCS.
  • Des voitures patrouilles équipée d’une remorque contenant un équipement de recharge mobile permettent aux patrouilleurs du TCS de réalimenter sur la route les batteries épuisées de voitures électriques.
  • Stages de perfectionnement à la conduite d’un vélo électrique

Sur Genève, il existe une subvention pour l’installation de bornes de recharge pour véhicules électriques dans les lieux d’habitat collectifs ou individuels. Elle peut s’élever de 1000 CHF pour une borne installée sur une place de parking individuelle à 2000 CHF pour une borne installée dans le cadre d’un projet planifié sur un parking collectif.   Infos ici


1 réflexion sur « La mobilité électrique va exploser: le TCS est prêt »

Laisser un commentaire