Sur les routes du Vercors

Les 73 équipages du «Rallye en Avignon» ont quitté la Cité des Papes après trois jours au volant de leurs anciens bolides.

Ils sont rentrés en fin de journée. Les 73 équipages  ont regagné Genève en passant par Nyons, la «Nice des Alpes dauphinoises» où ils ont été accueillis chaleureusement par les autorités locales et visité le premier marché provençal de la saison. «Il y a eu beaucoup de vent», confie Jean Murith, l’organisateur du rallye. A tel point que la tente sous laquelle les 150 participants devaient déjeuner un peu plus tard, à Die, s’est effondrée. «Nous avons trouvé refuge dans le restaurant.

Là, Jean Murith a pu remettre un chèque de 60’000 francs à l’Asscociation Educar Es Avanzar, créée par Patricia Murith, qui s’occupe des enfants défavorisés au Nicaragua. «J’avais tablé sur 57’000 francs mais au dernier moment un donateur a donné 3’000 francs», poursuit-il. Ainsi, les travaux d’une école vont-ils pouvoir se terminer. Le bâtiment de l’école secondaire Cristo Rey, à Rivas, au sud du Nicaragua, sera inauguré en février 2020.

Le retour des vieux bolides s’est effectué par les routes escarpées du Vercors pour les conducteurs les plus audacieux. De la neige avait en effet été annoncée! L’an prochain, au mois de mai, tous ces amoureux et amis des automobiles anciennes se retrouveront pour une nouvelle édition de la manifestation qui mettra le cap sur Clermont-Ferrand dans le Puy-de-Dôme.

Valérie Duby

Stephan Bauer – images

Rallye en Avignon – Rouler pour la bonne cause

Rallye en Avignon – Au sommet du mont Ventoux

Laisser un commentaire