Digitalisation des transports

La numérisation est partout… Avant même le géant Google Maps, qui lançait en juin dernier une nouvelle fonctionnalité permettant de mieux gérer et planifier les déplacements dans les transports publics, le TCS faisait office de pionnier avec son application «Simplement mobile» – opérationnelle depuis le mois de janvier 2019. Tour d’horizon de cette plate-forme qui facilite vraiment la… mobilité !

Acheter ses tickets de transports. Réserver ses places de parking. Organiser ses trajets en taxi. Cet irrésistible service trois en un est devenu en Suisse un must incontournable pour faciliter les interfaces entre l’usage de la voiture privée et des transports publics. Y compris réserver une place pour son chien et/ou son vélo ! La plupart des usagers cherchant avant tout à se déplacer dans des conditions optimales, l’ingénieuse application «Simplement mobile» du TCS change la donne depuis le début de l’année 2019. La solution idéale pour planifier + réserver + payer votre voyage à partir d’une seule source…

Le bonheur, simple comme une appli !

Disponible gratuitement sur App-Store et Google Play, cette application lancée en janvier 2019 permet, entre autres offres privilégiées*, de:

  1. demander des horaires et planifier des itinéraires pour tous les transports publics;
  2. acheter un ou des billets d’un simple glissement de doigt à votre montée et à votre descente d’un bus ou tram TPG ou d’un train CFF;
  3. déterminer le tarif le plus intéressant, et donc le moins cher;
  4. combiner différents moyens de transports (par ex. voiture + train + taxi);
  5. rechercher, réserver et payer vos places de parc (ParkU);
  6. commander un taxi (Go Taxi);
  7. profiter d’offres et de tarifs avantageux.

Le secret de la mobilité combinée

Il suffit d’une seule fois pour vous inscrire et bénéficier du bout des doigts de toutes les prestations proposées, tout en gérant vos abonnements de manière aussi pratique que rapide. Une application qui, évolutive par nature et comme promis par le plus grand club de mobilité de Suisse, va en permanence revoir et étendre ses avantages, ses fonctionnalités, ses partenariats et ses offres privilégiées*. De quoi satisfaire tous ceux et celles qui souhaitent se déplacer librement sans avoir à se soucier des tarifs, des zones, des horaires, ni autres correspondances. La liberté, en somme !

Qu’en pensent les CFF…

Interrogée sur l’utilité de cette nouvelle appli, la porte-parole des SBB CFF, Madame  Ottavia Masserini réagit de manière positive : «Nous nous intéressons à toute initiative pouvant faciliter les déplacements des usagers et inciter la population à une plus grande utilisation des transports publics et de la mobilité douce. Les CFF, de leur côté, ont prévu le lancement d’une application pour la mobilité combinée, dans le but d’offrir à nos clients un maximum de confort et de flexibilité dans leurs déplacements ». À ce sujet, aucune date de lancement n’a encore été officiellement annoncée.

… et les tpg ?

En ce qui concerne les Transports publics genevois (tpg), nous avons réussi à joindre Monsieur Marc Defalque, directeur Marketing, Ventes et Communication, qui salue lui aussi la proactivité du TCS. « Les tpgs accueillent toute initiative pouvant conduire à une utilisation plus rationnelle des moyens de transport, et participer ainsi à la mobilité dans la région. Aussi, nous saluons la démarche proactive entreprise par le TCS avec le lancement de cette application. Il s’agit d’une bonne application qui répond aux attentes des voyageurs. Nous relevons qu’elle se base sur le concept de «pay as you go» (paiement en fonction de sa consommation), qui est le point d’entrée de ce qu’on appelle Maas (Mobility as a service). Nous développons nous-mêmes des solutions répondant à cette nouvelle manière de consommer la mobilité. Suite au succès de notre application tpg (4 millions de vues par mois), nous avons en effet lancé, en partenariat avec les transports publics de la région lausannoise (tl) la nouvelle offre Zengo. Via l’application dédiée du même nom, le client a accès à plusieurs modes de transport pour un prix forfaitaire mensuel. Nous en sommes à ce jour à un stade encore expérimental, mais avec de véritables utilisateurs. Nous cherchons à augmenter notre offre (Zengo donne actuellement accès à des services de taxi, de location de voiture et à catch-a-car/mobility). Nous avons également développé une structure juridique qui permettrait au TCS de rejoindre notre initiative ; ce qui lui permettrait de participer à l’essor de Zengo tout en renforçant sa propre application ». Bref, tout avance bien dans le meilleur des mondes !

Et du côté de la Suisse alémanique ?

En mai dernier, les transports publics de Fribourg (TPF), de Lucerne (vbl) et les Chemins de fer rhétiques (RhB) se mettaient à leur tour à jour en matière de mobilité digitalisée avec l’application FAIRTIQ qui affirmait haut et fort ses ambitions : « devenir le titre de transport le plus facile à utiliser de Suisse ». Forte des 21 entreprises de transports publics qui la proposent, cette application de billetterie mobile se veut la première application au monde qui permet d’acheter son billet depuis sa montre connectée – l’incontournable Apple Watch. À l’instar de « Simplement mobile », FAIRTIQ permet non seulement de combiner différents moyens de transports (train, tram, bus) ainsi que le bateau (ce que ne propose pas Simplement mobile) mais récompense aussi les usagers qui voyagent beaucoup et souvent. En d’autres termes : « plus vous voyagez, plus vous économisez ».   

* aux membres comme aux non-membres du TCS.

Catherine Delaby

Laisser un commentaire