Cyclotourisme : les infrastructures sont-elles à la hauteur ?

Depuis le début de la pandémie, le cyclotourisme continue de faire de plus en plus de nouveaux adeptes. Mais les infrastructures sont-elles réellement adaptées à son usage quotidien ? Selon plusieurs associations, on pourrait mieux faire ! Décryptage.

La saison printanière démarre sur les chapeaux de roues pour les cyclistes ! Une pétition a d’ores et déjà été adressée aux CFF afin d’aménager davantage d’espace pour les vélos dans les trains, mais également pour demander la suppression des réservations obligatoires dans les Intercity. Delphine Klopfenstein Broggini, conseillère nationale et vice-présidente de l’association Pro Vélo Suisse, fait part de son mécontentement.

En effet, depuis le 21 mars il est désormais nécessaire d’effectuer une réservation sur le site web ou sur l’application des CFF afin de pouvoir embarquer à bord des trains grandes lignes avec son vélo. Cette mesure suscite l’indignation des cyclistes et des associations de défense. Et selon Delphine Klopfenstein Broggini, cette règle pourrait également décourager bon nombre de cyclistes. « Cela fait plus de vingt ans que Pro Vélo demande aux CFF une meilleure cohabitation avec les cyclistes » souligne-t-elle, « et la réponse donnée aujourd’hui est un pas en arrière« .

De l’autre côté, la compagnie ferroviaire réfute l’idée que ces mesures servent à dissuader les cyclistes. L’objectif est simplement de mieux rationnaliser et fiabiliser l’expérience de transport pour tous les passagers.

D’autres points sont également abordés dans cette pétition, notamment une billetterie plus simple, une meilleure information à la clientèle ou encore davantage d’espaces modulables à bord. Car aujourd’hui prendre le train avec un vélo « relève du parcours du combattant » affirme la vice-présidente. Outre le billet passager, il faut également acheter une carte journalière pour le vélo et à ceci s’ajoute donc la réservation, également payante. « Trois prix pour un voyage » résume-t-elle.

En attendant un retour sur cette pétition, la conseillère continuera à développer et promouvoir l’utilisation du vélo, notamment les vélos en libre service (VLS), la combinaison train et vélo, ou encore l’aménagement du territoire afin d’accueillir les cyclistes en toute sécurité.

Retrouvez de nombreuses informations dans notre podcast « Carrefours » sur Radio Lac tous les mardis de 14h à 15h !

Carrefours (Radio Lac) : Cyclotourisme, les infrastructures sont elles à la hauteur ?

Carrefours (Radio Lac) : Tous les podcasts

Laisser un commentaire